« L’éducation à la sexualité ont des cadres nationaux et internationaux dangereux »

Roc Nation No GIF by Victoria “La Mala” Ortiz

FAUX. Lorsque nous parlons de ces textes, nous parlons de ceux produits par le Planning Familial international (IPPF), ou l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ; nous parlons de  la Convention Internationale des Droits des enfants (1989), ou encore de la loi sur l’éducation à la sexualité de 2001.

Tous ces textes ont en commun la protection des enfants et des jeunes et leur bien être.

Ils permettent de leur reconnaître -même aux plus jeunes- :

– le droit de choisir ses amoureux.ses, ses partenaires,

– le droit de connaître le fonctionnement du corps,

– le droit de pouvoir dire non à une relation,

– le droit de se protéger en trouvant des adultes de confiance …

En connaissant ses droits, ses limites on est plus responsable et autonome.

 

Revenir