« L’éducation à la sexualité n’est pas prioritaire dans le contexte actuel. Il faut plutôt parler des violences faites aux enfants »

Headshake No GIF by Girl Starter

FAUX. L’éducation sexuelle est une éducation à la relation.

De la relation à soi et aux autres. Ce qui engendre, construit et pérennise les violences, c’est justement une relation qui ne permet pas la reconnaissance de soi-même, de son propre désir et de l’autre et son désir.

Ce n’est pas de la sexualité des adultes, ni seulement de sexe dont on parle lors des séances.

Le point de départ est toujours  la parole des enfants :

– être amoureux c’est quoi ? “C’est avoir des papillons dans le ventre et être tout rouge.”

– Les filles ont des nénettes et garçons des zizis, c’est la différence. Pourquoi ?”

– Pourquoi il y a des jouets différents?

– Les garçons et les filles ont les mêmes émotions ?”. comment les gérer, garçons ou filles à l’école ou à la maison ?

L’idée n’est pas d’inverser les sexes ! Mais de mieux vivre ensemble, se respecter et de promouvoir légalité entre les sexes et les sexualités dans une perspective de réduction des violences sexistes et sexuelles.

Revenir