En constante augmentation depuis quelques années, les infections sexuellement transmissibles (IST) se transmettent lors des rapports sexuels non protégés qu’ils soient anaux, vaginaux ou oro-génitaux. Souvent elles sont asymptomatiques, ce qui peut en favoriser la transmission. La plupart d’entre elles se soignent et se guérissent si le diagnostic est fait. Non traitées elles peuvent avoir de réelles complications (stérilité, hépatite ou cancer du col de l’utérus…). Certaines peuvent être évitées par la vaccination comme l’hépatite B. Toutes les IST, en particulier en cas d’ulcérations, fragilisent les muqueuses et augmentent le risque de transmission du VIH.

Revenir